Tony Amato
Acteur

Bruce Willis interprêtera le rôle de Tony Amato durant 1 épisode.

Tony Amato

 « Il est un rouage d'une certaine chaîne. A travers lui, des factions au Moyen-Orient et en Amérique du Sud sont armées sans que cela nous créé des ennuis »
Philips, dans Un Oeil de Trop

 

Le trafiquant d’armes

Une intervention qui finit mal sur sur Ocean Drive, l’arrestation d’un livreur, un interrogatoire musclé et c’est toute l’organisation de Tony Amato, richissime trafiquant d’armes, qui se retrouve dans la ligne de mire de la brigade. Sa propriété sur Bayshore Drive, la célèbre Pink House, est sonorisée par Lester, Crockett et Tubbs. Le Saint Vitus est amarré face aux immenses baies vitrées de la propriété. L’équipe est prête : elle a le son et l’image.

Traffic sur Ocean Drive Interrogatoire à l'OCB
Lester, Sonny et Rico à la Pink House La Pink House depuis le Saint Vitus

Tony Amato est sur le point de conclure un marché avec un certain DuPass, un jamaïcain. Celui-ci doit débarquer de son île à l’aéroport de Miami. Les deux hommes ne se connaissent pas. L’occasion est trop belle : DuPass est intercepté par Switek et Zito. Tubbs prend sa place et se présente au chauffeur d’Amato.C’est en Maseratti qu’il pénètre au sein de l’organisation. Le contact établi, Amato présentent Tubbs/DuPass à Gentle et Ramone, ses deux acolytes. Tous quatre se retrouvent d’abord pour un essai missile sur Virginia Key, au Nord Est de Miami. La vente s’annonce bien. Un peu plus tard dans la soirée, les détails de la transaction sont étudiés au Ukulele Bar sur Biscayne Boulevard.

Amato, Tubbs, Ramone et Gentle Tony Amato et Ricardo Tubbs Au Ukulele Bar

Mais un soir, sur un geste de colère liée à l’absence de sa femme Rita, Amato trouve l’un des micro. Dans les secondes qui suivent, il reçoit un appel de Tubbs/Dupass : ce dernier annule toute transaction car il est convaincu d'être surveillé. Amato le calme, lui demande de ne pas parler et lui donne un simple rendez-vous "là où on s’est rencontrés".

Tubbs et Crockett surveillant Amato Amato, après avoir trouvé le micro

Après les précautions d’usage dans les toilettes, direction le chantier naval sous la SW 2nd Avenue pour finaliser au plus vite la transaction. Amato, Tubbs/DuPass et Gentle sont à fond de cale lorsque, sur les quais, une intervention précoce du FBI les interrompt brutalement. Ramone, resté sur le pont, mitraille les voitures des Fédéraux jusqu’à ce qu’une balle de Crockett le stoppe net. En dessous, Rico intervient, saisit une arme et immobilise les deux trafiquants.

Tubbs arrête Amato
"Quoi ...  t'es un flic !?"
Amato à Tubbs dans Un Oeil de Trop

L’intouchable

Amato est souriant, décontracté, limite insolent, lorsqu’il grimpe les marches du Miami Dade County Courthouse, menotté et escorté par Castillo, Crockett et Tubbs. Il ironise : "Ces derniers temps j'ai vécu un peu sur les nerfs et j'ai besoin de prendre des vacances". Le groupe est intercepté aux portes du tribunal par Philips, du FBI : "J'ai un mandat du juge, vous devez libérer Tony Amato". Castillo, imperturbable prend connaissance du document. Il n’a pas d’autre choix que de libérer Amato malgré les protestations de Sonny et Rico.

Libération d'Amato : Tubbs proteste Amato libéré Crockett face à l'insolence d'Amato
"J'ai essayé de vous le dire, j'ai le bras long !"
Tony Amato, lors de sa libération, dans Un Oeil de Trop

L'homme à abattre

Trafiquant et intouchable certes, mais aussi Homme à abattre. Pour le FBI ? La CIA ? Les mœurs ? Non. Pour Rita Amato, femme battue et humiliée qui, dans l’ombre, avait placé sa confiance en Crockett. Les évènements prennent une toute autre tournure lorsqu’elle surgit d’un taxi et se précipite vers son mari. Il avait besoin de vacances, il va en avoir, et des longues …

Amato sur les marches du Miami Dade County Courthouse
"Ce type est un tendre, ça le perdra"
Crockett à propos de Tony Amato, dans Un Oeil de Trop

 

by ZAQ178

Un oeil de trop
Tony Amato, sa femme et son garde du corps Amato est visiblement un homme violent, notamment vis-à-vis de sa femme Tubbs est infiltré à la place de l'acheteur Tubbs et Amato organisent la transaction De retour chez lui, Amato s'approche de Rita pour se faire pardonner Tony et Rita Amato Tony et Rita Amato Amato ne tarde pas à découvrir les micro Tony Amato Amato est nerveux Tony Amato, sur "I Don't Care Anymore" Amato au fond du cargo, pendant la transaction Sur les marches du tribunal, le FBI interceptent les moeurs Amato se fige : "Rita ?!"
Laissez un commentaire sur Tony Amato
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font six + un ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Vous avez aimé ?