Ludovici Armstrong

Ludovici Armstrong

Retour à "Criminels"
Acteur

Jim Zubiena interprêtera le rôle de Ludovici Armstrong durant 2 épisodes.

L'Argentin

« Ce type est invraisemblable, y’a ni empreinte, ni photo, ni rien »
Larry Zito dans Le Retour de Calderone 1

 

Un nom, un contrat

1974 : Un ambassadeur au Mexique
1975 : Un attaché militaire à Rio
1977 : Un attaché culturel
1980 : Un porte-parole palestinien dans Central Park

Dans les années 80, la réputation de Ludovici Armstrong, dit « L’Argentin » n’est plus à faire. Peu importe le lieu, peu importe la cible, il étudie et mène à bien tout type de contrat. En octobre 1984, il est recruté par Esteban Calderone, célèbre baron de la drogue exilé aux Bahamas. Déterminé à reconquérir son territoire, ce dernier n’a qu’une obsession : éliminer la concurrence. L’Argentin s’exécutera par l’intermédiaire de Carlos Mendez qui lui explique les termes du contrat : 120 000 $, huit noms. La moitié du paiement de suite, la deuxième partie à l’issue de la mission. Pour la récupérer l’Argentin devra descendre au Belodge, sur l’île Saint Andrews, sous le nom de Miller.

En attendant, direction Miami.

Une limousine, un chauffeur

Abattre les cinq premiers de la liste ne lui pose aucun problème. Pour le numéro 6, Félix Castronova, les choses se compliquent. Récemment installé au sein du tout récent Atlantis Condominium sur Brickell Avenue, Félix Castranova a l’habitude de se faire conduire. Quoi de plus simple que de se substituer au chauffeur habituel, de sourire, d’ouvrir la portière, d’enfiler des gants, de saisir le fusil à pompe et de pulvériser l’arrière de la voiture. Un plan sans accroc brusquement interrompu par l’arrivée d’un jeune flic en civil.

D’un calme olympien, l’Argentin obéit aux ordres du jeune policier : il lève les mains et pose son arme. Statique, serein, il attend le quart de seconde d’inattention pour dégainer une arme de poing.

 Ludovici Armstrong  Ludovici Armstrong Ludovici Armstrong 
jeune flic  Ludovici Armstrong le jeune flic

Ainsi Félix Castranova était surveillé par la brigade des mœurs … Pas de problème, il a de quoi les occuper un peu …

Des Ray Ban, du gros calibre

Lorsque Sonny Crockett apprend qu’il est la cible d’un tueur, il ironise : "ça va pas la tête, il m'faudrait 10 mains pour compter toutes les fois où on a essayé de menacer ma vie !". Mais voilà, comme lui précise le lieutenant Rodriguez, « Y’avait 8 noms sur cette liste, Crockett, et çà en fait déjà 6 qui ont été descendu ! ». La brigade se mobilise donc pour le protéger : Sa famille et lui seront mis à l’abri.

Miami Beach, la marina. Escorté par Rodriguez, Crockett regroupe à la hâte quelques affaires. La Freedom Tower, sur Biscayne Boulevard, offre une vue dégagée sur le Saint-Vitus. Un gobelet de café, des donuts, quelques balles, l’Argentin est en position. L’angle de tir est parfait. La silhouette du policier se profile dans le viseur. Il pose son doigt sur la détente et fait feu.

 Des Ray-Ban, du gros calibre  Vue sur la marina Repérer la cible 
Viser  Le cible dans la ligne de mire Tirer

Un flic est à terre mais ce n’est pas le bon. L’Argentin sait que ce n’est que partie remise.

Un bar, une cible

Lincoln Road Mall, Miami Beach, Linus Oliver, le numéro 7 sur la liste, vient d’être interpellé par la brigade des mœurs. Sauvé par le gong. Mais pour lui aussi ce n’est qu’une question de temps. Non loin de là, assis parmi les enfants, l’Argentin déguste un donuts en sirotant un café. Il observe le numéro 8 harceler le numéro 7. Linus Oliver balance Carlos Mendez. Quel spectacle intéressant. Parallèlement l’Argentin note que le flic est nerveux, et ça, pour lui, c’est vraiment amusant.

 Sonny Crockett, Ricardo Tubbs et Linus Oliver  Sonny Crockett Sonny Crockett et Ricardo Tubbs 
Sonny Crockett et un bon samaritain  Ricardo Tubbs et le bon samaritain Non loin, l'Argentin

Linus Oliver doit rencontrer Carlos Mendez à Ford Lauderdale, au Disco Heaven. Rico, Gina et Trudy font partie de la fête. Switek et Zito se sont installés parmi les serveurs. Crockett se tient à distance avec le tireur d’élite. Tout est prêt pour interpeller celui qu’il prenne pour l’Argentin. Mendez entre dans le club au moment même où une bagarre éclate. Malgré la confusion générale les mœurs lui tombent dessus. Dans la foule des spectateurs, un homme se démarque : l’Argentin.

 Linus Oliver, Trudy Joplin, Ricardo Tubbs et Gina Calabrese  Larry Zito et Stanley Switek Sonny Crockett et un tireur d'élite 
Mendez est repéré  Carlos Mendez L'Argentin 

La nuit, un immeuble, une détonation. C’en est fini du numéro 7.

Un café, un donuts

Persuadés d’avoir arrêté l’Argentin les mœurs respirent, notamment Crockett qui va pouvoir aller récupérer sa petite famille. Le reste de l’équipe s’occupe de l’interrogatoire de Mendez. Sonny, Caroline et Billy sont déjà en route lorsque Rico prend l’appel de la criminelle : « Linus Oliver vient de se faire abattre au pied de l'immeuble où il habite (…) on n’a pas le bon type ! ».

100 Harbor Drive, Key Biscayne. Tranquillement installé dans le canapé de la famille Crockett, l’Argentin savoure son encas préféré. Surpris par son arrivée, le tueur se précipite dans la pénombre. Au sol un donuts entamé et un gobelet de café renversé. La moquette absorbe encore le liquide. Sonny pose les yeux dessus. Un dixième de seconde lui suffit pour enlacer son fils et empoigner Caroline. Une rafale les frôle. La fusillade éclate, le salon vole en éclats.

 La famille Crockett  La moquette s'imbibe de café Sonny Crockett 
L'Argentin  Crockett et Tubbs L'Argentin 

Soudain le moteur de la Daytona, des pneus qui crissent, la voix de Tubbs. Le combat devient compliqué. Pour l’Argentin il ne reste plus qu’une option : fuir. Il se précipite dans le couloir en tirant, saute par-dessus Caroline et Billy puis traverse la baie vitrée. En face de lui, une escouade. Plutôt mourir qu'être pris. L’Argentin engage le tir.

 L'Argentin  Les renforts L'Argentin

« There in the night, somewhere in the night
Oh, they do what they do, just to get through,
There in the night »
In the night, Russ Ballard

Le Retour de Calderone (partie 1) Le Retour de Calderone (partie 2)
Laissez un commentaire sur Ludovici Armstrong
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font neuf + neuf ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Vous avez aimé ?