Jimmy Cole
Acteur

Glenn Frey interprêtera le rôle de Jimmy Cole durant 1 épisode.

Jimmy Cole

 

« J’suis bon dans mon boulot alors j’suis pas donné »
Jimmy Cole dans Smuggler’s Blues
 

 

Miami, Février 1985. Alcool, drogue et Rock n’Roll, tel est l’univers de Jimmy Cole, un « super bon pilote » selon Tucker Smith.

Jimmy Cole 
« Je vous emmène ou vous voulez, j’attends plusieurs heures et je repars »
Jimmy Cole dans Smuggler’s Blues

En ce début d’année, il est approché par Burnett et Cooper, deux américains qui, moyennant 25 000 $, s’offrent en toute discrétion un aller-retour en Colombie. Pour ce vétéran du Viêt-Nam, les choses doivent être claires : « Je ne vous pose pas de questions et vous vous ne me racontez pas de crack ». Avec eux Jimmy découvre Cartagena, la ville, ses bas-fonds, ses trafiquants en tout genre. Bien qu’il « déteste la violence », il n’hésite pas à manier le fusil mitrailleur pour protéger les arrières de ses compatriotes. Malheureusement, au grand dam de Crockett (alias Burnett), il ne pourra éviter à Tubbs (alias Cooper) de tomber entre les mains de la police locale. Cette situation réveillera chez lui quelques douloureux souvenirs d’une guerre pas si lointaine.

 

Jimmy Cole et Sonny Crockett Ricardo Tubbs Jimmy Cole et Sonny Crockett
« T’as vu des copains tomber à côté de toi ? »
« J’ai oublié combien »
Sonny Burnett et Jimmy Cole, Smuggler’s Blues

Cooper libéré, la transaction pour laquelle ils sont venus en Colombie est effectuée. Après un décollage quelque peu cahotique, ils retournent sains et saufs à Miami via un vol sans problème avec largage de marchandise dans les marais. Mais Wavey, son mécano, a quelques envies de grandeur ; Il braque Burnett et Cooper au moment où ces derniers extirpent les 40 kg de drogue des marais. Une fois de plus Jimmy intervient, mais à ses dépens cette fois.

Jimmy Cole Davey Jimmy Cole et Sonny Crockett
Fusillade, Smuggler's Blues

Blessé au cours de la fusillade, il passe trois mois à l’hôpital. Pour un non-violent, c’en est trop : Jimmy se retire du milieu non sans avoir mis en garde son grand copain Jackson Crade des activités de Burnett et Cooper.

 

Jimmy Cole 
« J’aime bien jeter un dernier regard vers l’Amérique
au cas où ce serait vraiment le dernier voyage »

Jimmy Cole, Smuggler’s Blues

 

 

« It’s a losing proposition
But one you can’t refuse
It’s the politics of contraband
It’s the smuggler’s blues
It’s Smuggler’s Blues »

Smuggler’s Blues, Glenn Frey

Y a pas de sot métier
Jimmy Cole accepte le deal L'avion et le pilote sont prêts Crockett et Cole immobilisent leurs agresseurs Crockett est furieux Comment récupérer Tubbs Le temps se brouille Cole lance les réacteurs Jimmy Cole, armé Jimmy est touché
Laissez un commentaire sur Jimmy Cole
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font zero + un ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Vous avez aimé ?