Albert Lombard

Albert Lombard

Retour à "Criminels"
Acteur

Dennis Farina interprêtera le rôle de Albert Lombard durant 3 épisodes.

Albert Lombard


"Je jouerai l’école de la rue contre n’importe quelle école et contre n’importe qui"
Albert Lombard dans Lombard
 

Le Roi de la pègre

Albert Lombard, fils d’immigrés italiens, se fait connaitre à New-York à la fin des années 60. Après avoir travaillé pour Lansky, son protecteur, il sévit aux coté des frères Totsi, puis des Tambueno et enfin pour le vieux Vito. Son parcours est fourni, et le place dans nombre d'organisations mafieuse de renom, mais celui qui aura été son maître à penser, et qu'il aura le plus amiré, restera Lambrino. En 1984, Albert Lombard fait partie intégrante de l’empire Librizzi et règne sur Miami : le jeu, les filles, les combats ... Pour mener à bien ces fructueuses activités, Lombard délègue une partie des opérations à son bras droit, Vincent Di Marco.

Les moeurs lui tombent dessus via la surveillance de Mickey, un bookmaker à sa solde. Crockett y retrouve en mauvaise posture une ancienne petite amie, Barbara Carrow. Lombard se sert de cette proie idéale pour soigner son image de marque et se débarasser de Crockett : lorsque le détective intervient auprès de Di Marco pour protéger son amie, ce dernier le fait tomber pour corruption.

Crockett assigné à des tâches administratives, Tubbs infiltre l’organisation de Lombard. Il se construit une couverture : un ex-taulard, en provenance directe de Philadelphie où il a croisé d’anciens contacts de Lombard. Récemment libéré mais détenteur d’un fond d’investissement à faire fructifier, Richard se fait remarquer dans la boite de nuit de Lombard, sous les yeux intrigués de Di Marco. Le contact est établi. Tubbs est rapidemment invité sur le très select Southwind de Lombard avec lequel il s’autorise même quelques mots d'italien. Le courant passe bien. Lombard l’embauche comme homme de main auprès de sa clientèle cubaine et haïtienne qu’il rackette en échange de sa protection.

Albert Lombard et Richard Taylor Albert Lombard et Richard Taylor
"(...) Je vous trouve un peu sombre pour un italien"
"Je viens du Sud de l’Italie, et même plus bas encore, on appelle ça l’Afrique"

Albert Lombard et Richard Taylor dans Le Borgne

Lorsque Tubbs s’attire la complicité d’Angel, organisateur de combats de coqs, Di Marco se retrouve coincé : Lombard pense que son bras droit lui soustrait de l’argent. Or, comme le souligne Crockett : "Lombard a une véritable fascination pour les gros billets, il couperait la main de sa grand-mère si elle en tenait un sur son lit de mort".

Novembre 1984. L’étau se resserre sur Lombard : pris au piège, Di Marco accepte de porter un émetteur. L’objectif est de faire parler son chef au cours d’un déjeuner sur le Southwind. L’opération est soigneusement organisée : Tubbs porte une veste pare-balle, Switek et Zito  sont en planque sur le port, Gina et Trudy jouent les pin-up sur un bateau à proximité, Crockett et Lester dans le Scarab. Mais c’est sans compter sur l’expérience de Lombard, la nervosité de Di Marco et l’arrivée surprise de Jerry Carrow. Malgré une fusillade sur son yacht, Lombard exulte :  les moeurs n’ont rien obtenus contre lui.

Switek et Zito en planque Gina et Trudy en planque
Lombard, Di Marco et Taylor Arrestation de Lombard
"Vous n’êtes pas trop mauvais, c’est bien.
Dommage que vous n’ayez pas tout prévu (...)
je suis accusé de quoi ? Complicité d’invitation à déjeuner ?
Je parie que je suis dehors pour mon golf à 2h30"

Albert Lombard, dans Le Borgne

Le temps passe, la brigade reste attentive à ses moindres faits et gestes. En Janvier 1985, Castillo est prêt à relancer la brigade sur "Lombard et ses jeux à la noix", mais l’affaire Lao Li retarde l’échéance. En mars, une série de braquages sur des vendeurs ambulants de Hot Dog anime Miami. Morgan et Ricky, propriétaires pas très clairs de l’entreprise, se demandent si Lombard n’est pas derrière tout ça.

Mai 1985. Les moeurs tiennent enfin quelque chose : Lombard est incité à comparaitre contre Frederico Librizzi, fils de feu Don Librizzi à l’origine de l’empire éponyme. Le procureur est catégorique : témoignage ou prison, à lui de choisir. Certes, Lombard n’apprécie guerre le jeune Librizzi, mais cela ne correspond pas à sa façon de faire. Albert Lombard n’est pas une balance.

Néanmoins le bruit court dans la rue : Lombard va parler. Librizzi met un contrat sur sa tête. Deux tueurs attendent le roi de la pègre à la sortie d’un restaurant. Switek et Zito interviennent. Lombard est blessé mais vivant. Admis au Biscayne Hospital, il reçoit la visite de Crockett et Tubbs. Son organisation s’effrondre et il le sait. Bien qu’il n’ait que faire de la santé de Lombard, les moeurs lui proposent leur protection. Lombard refuse. Pour que les rues de Miami ne deviennent pas lieux de règlement de compte, Castillo demande à ses hommes de poursuivre malgré tout la surveillance.

Lombard, Crockett et Tubbs Lombard Crockett
"Je paie des types dix fois votre salaire pour me faire protéger"
"Il faut vous faire rembourser"

Albert Lombard et Sonny Crockett dans Lombard

Lombard cherche à savoir qui a voulu l’abattre. Sa piste le mène à Charlie Fusco, le seul en qui il avait confiance. A l’issue d’une explication, ce dernier lui conseille de quitter la ville et lui propose de l’accompagner. S’il doutait encore, les faits confirment les craintes de Lombard : c’est un guet-apens. Bien qu’ils se soient fait semer après le péage de Rickenbaueur Causeway, Crockett et Tubbs interviennent in extremis et lui sauvent la mise. Dans l’attente du procès, Lombard est installé dans le complexe désaffecté des Florida Villas sur Biscayne Boulevard. Switek et Zito sont postés sur le toit, Gina et Trudy au n°7. Crockett et Tubbs passent la nuit avec leur ennemi public n°1 autour d’une bon repas et d’une partie de poker.

Tubbs et Crockett Lombard
"Il a du fric et en plus il a de la chance"
Sonny Crockett se faisant plumer au poker dans Lombard

Une embuscade les surprend au petit matin. Contre toute attente Lombard s’échappe. La brigade est sur les nerfs. Mais tous les hommes ont un talon d’Achille. Pour ce roi de la pègre c’est Salvatore, son fils unique. Crockett et Tubbs n’ont aucun mal à les retrouver. Une nouvelle planque de choix est sélectionnée : le Saint Vitus, amarré au large. Difficile de filer. Sur le pont Lombard met de l’ordre dans ses affaires : factures, testament ... Les policiers le briffent sur l’audience. Le jour J, Lombard arrive avec une protection renforcée. Au juge Hartman, il se présente comme un homme d’affaires, propriétaire de boites de nuit, de sociétés de BTP et de transport. Mais à la question relative à ses liens avec Librizzi, la réponse est sans appel : "je refuse de répondre à cette question car ma réponse pourrait être interprétée pour l’incriminer". Malgré tout, à la sortie du tribunal, deux hommes armés lui emboitent le pas.

Albert Lombard
"Je ne parle pas, c’est ma façon de faire et ma façon de voir"
Albert Lombard dans Lombard

Prima famiglia

"Lombard est le genre de type à qui tu peux voler sa femme, tu peux fuire avec sa fille, mais tu ne touches pas à son pognon" affirmait Crockett dans Le Borgne. Il avait tord. Car comme le veut la tradition italienne, pour Lombard c’est la famille d’abord.

Le père de Lombard fait probablement partie de ces milliers d’italiens contraints de fuire leur pays au cours (ou à l’issue) de la seconde guerre mondiale. Quelque soit la raison de son périple, il arrive aux Etats-Unis sans une pièce en poche. Pour faire vivre sa famille, il travaille sans se plaindre jusqu’à quinze heures par jour. Des dizaines d’années plus tard Lombard ne perd pas une occasion de souligner ses origines. Notamment aux Florida Villas, lorsqu’il propose de cuisiner des Macaronis à l’ail, aux herbes et au beurre accompagné d’un vin rouge sélectionné. Comme tout italien qui se respecte, Lombard ironise sur le choix des ingrédients rapportés par Tubbs : de l’aïl en poudre !! Un clin d’oeil est également fait au vieux continent lorsqu’Albert et Tommy Lombard se retrouve sur Paseo De Gracia de Alan Parsons Project (ndlr : Paseo De Gracia se situe en Espagne et non en Italie).

Le père d’Albert Lombard rêvait d’une vie meilleure que la sienne pour son fils : il le voyait devenir médecin. A 21 ans, sans être pour autant passé par l’Université, le jeune Al gagne cinquante fois plus que son père. "Qui a dit que le crime ne payait pas ?" commente Crockett dans Lombard. Effectivement, ça paye, mais dans tous les sens du terme. Comme il le dit lui-même à propos de son mode de vie : "J’ai une ribambelle de voitures, des filles, un bateau. C’est génial ! Et j’adore ... Mais il y a un prix à payer".

Ce prix à payer s’appelle Salvatore, son fils qu’il a toujours voulu protéger. Devenu adulte, Salvatore sait qu’on lui a menti lorsqu’il était petit. Il sait d’où vient l’argent de son père et il n’en est pas fier. Malgré les liens du sang, le conflit règne entre les deux générations. En mai 1985, Salvatore implore son père de témoigner contre Frederico Librizzi. En vain. La tension entre les deux hommes atteindra son paroxysme au cours de l’audience.

Juin 1989. Alors que tout le monde le croit mort depuis quatre ans, Lombard réapparait. Il est devenu grand-père, il veut rencontrer son petit-fils Tommy. La famille d’abord. Il se heurte malheureusement à l’hostilité de Rita, sa brue. Aux vues du passé de son beau-père, elle craint pour sa famille. A raison. Informé du retour de son ennemi sur Miami, Librizzi ordonne de l’abattre. Une fusillade éclate sous le pont de Brickell Avenue, le long de la Miami River. Touché par une balle qui ne lui était pas destinée, Salvatore meurt dans les bras de son père.

Albert Lombard Sal Lombard
"Je t’aime Sal’ Pardonne-moi"
Albert à Salvatore Lombard dans Un Monde Difficile

A l’issue des obsèques de son fils, Al Lombard parvient à approcher Tommy malgré l'opposition de sa mère. Il s’arrange pour que son argent lui soit reversé au nom de l’assurance puis, un après-midi, le retrouve au parc. Avant d’aller plus loin, il prend le temps de lui dire ce qu’il a lui dire : "Il va falloir que je parte loin quelques temps. Je ne sais pas quand je te reverrais. Mais je veux que tu saches que je t’aime de tout mon coeur et je te jure que je vais penser à toi tous les jours". Ces paroles sonnent comme un adieu. Et pour cause : Lombard veut venger son fils quelque soit les conséquences. La famille d’abord. Mais isolé sur Miami, il prend conscience que c’est peine perdue ... jusqu’à ce que Crockett lui propose son aide.

Albert et Tommy Lombard Albert et Tommy Lombard Albert et Tommy Lombard
"Je sais ce que j’ai fait par le passé, bien évidemment (...)
vous pouvez me croire j’ai tout fait pour une seule raison :
le bonheur de ma famille"

Albert Lombard dans Un Monde Difficile

Lombard et Crockett

Lorsque les moeurs investissent le Southwind avec l’adjoint du procureur en mai 1985, Crockett fait face à son ennemi juré depuis l'affaire Barbara Carrow. Pourtant, sur les ordres de Castillo il se voit contraint d’assurer sa protection.

Diner en tête à tête avec un roi de la pègre, pour un flic c’est assez inhabituel. La bonne humeur finit pourtant pas régner au sein des Florida Villas. Lorsque Lombard fait allusion au prix à payer le regard de Crockett change : une activité qu’il ne peut dévoiler, des absences répétées, un fils qui s’ennuie de son père ... Le détective fait toutefois de la résistance et ne perd pas l’occasion de lui marquer son hostilité : "Je n’ai jamais oublié ce que vous avez fait à Barbara Carrow".

Albert Lombard Sonny Crockett
"Vous savez, on n’est pas si différents que ça"
"Faux. Parce que moi je ne tue pas n’importe qui"

Albert Lombard et Sonny Crockett dans Lombard

Cette résistance vole en éclat lorsque Lombard refuse d’incriminer Librizzi. Crockett et Tubbs ne peuvent s’empêcher de sourire, admirant certainement, quelque part, le courage de celui qui ne parle pas.

 Sonny Crockett Albert Lombard
"Je ne vous lâcherai pas. Et si vous faites quelque chose de répréhensible, vous aurez à faire à moi"
Sonny Crockett à Albert Lombard dans Lombard

Lombard disparait. A miami, la roue tourne mais pas tant que ça. En 1989, Salvatore Lombard est suspecté du vol d’une arme révolutionnaire. Il fait l’objet d’une surveillance de plusieurs services dont les moeurs. Lorsqu’Albert Lombard apparait dans l’objectif de Tubbs, les deux détectives n’en croient pas leurs yeux. Ils étaient venus surveiller le fils, ils trouvent le père. Convoqué à l’OCB, l’ex-roi de la pègre est toujours aussi intouchable. Lombard se prête avec humour au jeu des questions-réponses en salle d’interrogatoire. Rien n’a changé, pas même les regards complices.

 Sonny Crockett Albert Lombard
"Al, tu es revenu à Miami ... Ne traverse même pas en dehors des clous" 
"Sonny ... je ne veux surtout pas vous ennuyer"

Sonny Crockett et Albert Lombard dans Un Monde Difficile
 

Mais Lombard avait raison : Crockett et lui ne sont pas si différents. Lorsque Salvatore est abattu, le détective sait parfaitement ce qui se trame. Pour éviter le pire, il lui propose son aide en échange deux choses : l’arme disparue et sa parole de ne pas tuer Librizzy. Calme et posé, Lombard accepte. Afin de lui assurer, à lui aussi, la meilleure protection qu’il soit, Tubbs et Crockett organisent une mise en scène : "si Librizzy pense que tu es mort, il ne s’en prendra pas à ta famille". Lombard évincé du circuit, Crockett et Tubbs poursuivent leur enquête. Ils récupèrent l’arme et, sous les traits de Burnett et Cooper, conviennent d’une rencontre dans les Keys, à Jimbo’s place. La transaction va avoir lieu lorsque surgit Lombard, prêt à dégainer : "Librizzi ! ça c’est pour mon fils !". Le trafiquant et ses hommes font feu, Lombard s’écroule, sans aucune arme sur lui. Crockett et Tubbs abattent Librizzi et ses sbires. Trop tard pour le fils d’immigré italien qui devait faire médecine, ex-roi de la pègre et grand-père d’un petit Tommy.

Sonny Crockett Albert Lombard
  "Il fallait que je le fasse Crockett, vous comprenez (...) 
"Mais tu m’avais donné ta parole !"
"(...) J’ai respecté ma parole : je n’ai pas tué Librizzi"

Albert Lombard et Sonny Crockett dans Un Monde Difficle

Le Borgne Lombard Un monde difficile
Le roi de la pègre Infiltration "Je vous trouve un peu sombre pour un italien" Santé ! Roi de la nuit Roi de la nuit Le patron Piégé ? Intouchable Avec Salvatore Sur son yacht Sur son yacht Sur son yacht Fusillade Blessé Visite inhospitalière Provocation Avec ses sbires et complices Interrogatoire Doutes Sur son yacht Extraction Trahi Témoin protégé Flic et trafiquant Hostilité Repas traditionnel Confidences Réveil sportif Réveil sportif Florida villas Sur le Saint Vitus Sur le Saint Vitus Sur le Saint Vitus Sur le Saint Vitus "Je jure ..." Code d'honneur Code d'honneur Code d'honneur A la sortie de l'audience A la sortie de l'audience Humour et dérision Retrouvailles père-fils Retrouvailles père-fils Retrouvailles père-fils Retrouvailles père-fils Retrouvailles père-fils Ghost A l'OCB Retrouvailles flics-trafiquant Amicale confrontation Amicale mise en garde Avec Salvatore "Pardonne-moi ..." Soutien cordial Contre-enquête Contre-enquête Face à Rita Une soirée jusque là tranquille Guet-apens Avec Tommy Avec Tommy Face à Rita Avec Tommy Avec Tommy Avec Tommy A l'OCB A l'OCB A l'OCB A l'OCB Guet-apens Coup monté Coup monté "Librizzi !" Impacts "Mais ..." "J'ai respecté ma parole ..." RIP
Laissez un commentaire sur Albert Lombard
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font un + sept ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Vous avez aimé ?