Run-DMC
Formation 1981
Dissolution 6 novembre 2002
Participation

Run-DMC, Walk This Way Walk This Way , dans l'épisode "Cavalier seul"

Ecouter le morceau

Run-DMC est un groupe de hip-hop américain fondé en 1981, à Hollis dans le Queens (Etats-Unis). Précurseur du mouvement hip-hop, il est aujourd'hui considéré l'un des meilleurs groupes de rap de tous les temps. Au cours des années 80, la production de Miami Vice utilisa un de ses titres, Walk This Way, pour illustrer l'aventure carcérale de Tubbs dans l'épisode Cavalier seul.

Joe Simmons alias Run fait ses premières armes musicales auprès de son frère Russell Simmons et Kurtis Blow. Dans le même temps, il partage ses créations avec un  de ses amis du quartier, Darryl McDaniels, qu'il ne tarde pas à embarquer avec lui pour des shows. Au terme d'un concert à Hollis, Darryl McDaniels devient le D.M.C de Run-D.M.C. Tandis que tout deux suivent des études à l'université, ils rencontrent Jason Mizell, alias DJ Jam Master Jay. Le trio est désormais formé.

En 1983, ils enregistrent leur tout premier single, It's Like That, sur le label indépendant Profile. Le disque est de suite adopté par le public, et sa face B, fait office de premier rap hardcore de l'histoire (rap hardcore = rap + rock). Très vite au delà de l'identité musicale, le groupe va marquer son époque par un look clairement identifiable : chapeaux, jean noir, Adidas noire et blanche. Dans la foulée, MTV commence à diffuser plusieurs de leurs titres, faisant de Run-D.M.C, le premier groupe de rap diffusé sur cette chaîne.

Le second album, King of Rock, sort dès 1985. Certifié Disque d'Or cinq mois après sa sortie, il contient des tubes tels que You Talk too Much ou Can You Rock It Like This. Un invité mystère du nom de LL Cool J, seulement âgé de 16 ans, particpe notamment à son écriture. Leur 3e album, Raising Hell, qui sort en 1986 sera le premier album de rap à être certifié Disque de Platine. Il contient les singles My Adidas ou encore Walk This Way, reprise de l'original d'Aerosmith.

En 1988, au cours d'une tournée américaine, une émeute survient en plein concert à Los Angeles, alors que deux gangs s'affrontent. 40 personnes sont blessées, et la réputation de Run-D.M.C ainsi que tout le mouvement hip-hop est touchée. Dès lors, la popularité du groupe va diminuer, les ventes de disque avec. Et les soucis vont s'accumuler pour les membres du groupe. D.M.C va sombrer dans l'alcool, et Run va être accusé de viol (à tort).

Mais dès 1993, le groupe se remet en selle avec un nouvel album, Down with the King, qui sera certifié Disque d'Or. Pourtant, il faudra attendre 8 ans pour que sorte en 2001 un nouvel album intitulé Crown Royal. Ils y multiplient les collaborations avec des artistes de renom.

Malheureusement le 30 octobre 2002, Jam Master Jay est abattu dans un studio d'enregistrement du Queens. Il avait 37 ans. Quelques jours plus tard, au cours d'une conférence de presse, Joe Simmons annonce la fin du groupe : "Nous avons commencé à trois et souhaitons que l'héritage de Run-D.M.C. reflète toujours cette identité sous forme de trio".

Albums studio

2001
- Crown Royal (Arista)

1993
- Down with the King (Profile)

1990
- Back from Hell (Profile)

1988
- Tougher Than Leather (Profile)

1986
- Raising Hell (Profile)

1985
- King of Rock (Profile)

1984
- Run–D.M.C. (Profile)

Compilations

2012
- The Essential Run–D.M.C. (Sony, Legacy)

2003
- Ultimate Run–D.M.C. (Arista)

2002
- High Profile: The Original Rhymes (BMG)
- Greatest Hits (Arista)

1998
- Together Forever: Greatest Hits 1983–1998 (Arista)

1991
- Together Forever: Greatest Hits 1983–1991 (Arista)

Live

2007
- Live at Montreux 2001 (Eagle)

Laissez un commentaire sur Run-DMC
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font trois + huit ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Vous avez aimé ?