Paris FTR - April 2011 - FAQ

Paris FTR - April 2011 - FAQ - Interview

Retour à "Articles"

Certains fans francophones nous ont demandé de traduire les questions posées par A.LL Events au cours des dernières French Twist Reunion. Commençons par cette vidéo postée suite à la première convention de 2011, dont les questions furent posées à Saundra Santiago, Michael Talbott et John Diehl.
 


A.LL Events : Que pensez-vous du fait que la série Miami Vice soit toujours autant suivie ?

Michael Talbott : Merveilleux !

Saundra Santiago : Ravie !

John Diehl : OK !


A.LL Events : Pourriez-vous envisager de visiter un forum dédié à Miami Vice, ou de vous y inscrire ? 

John Diehl : Pas sûr...

Saundra Santiago : Euhhh... Peut-être...

Michael Talbott : Je ne sais pas ce que c'est.


A.LL Events : Si on vous proposait de faire un film réunion Miami Vice, accepteriez-vous l'invitation ? 

Saundra Santiago : Bien sûr !

Michael Talbott & John Diehl : Un film Miami Vice ? Je ne suis pas sûr qu'on accepterait un film, mais une série, oui, sans problème !


A.LL Events : Êtes-vous toujours en contact avec Don Johnson, Philip Michael Thomas et Edward James Olmos ? 

Saundra Santiago : De temps en temps...

John Diehl : La dernière fois que j'ai vu "Eddie" Olmos, c'était aux funérailles de mon ami Jimmy Gamon, un super acteur... Et pour Don Johnson, je l'ai vu un couple de fois après Vice, mais on ne s'est pas revu depuis. Quant à Philip, je ne sais même pas où il est aujourd'hui.

Michael Talbott : Il habite à Candle, Floride. Et pour moi, la réponse à la question est non... Mais ce n'est pas un mauvais non ! On a chacun pris nos propres routes, et ça fait 25 ans...

John Diehl : Pour ce qui me concerne, je suis très content d'être toujours en contact avec mon ami Michael Talbott, et (John fait la moue) même à la limite avec Saundra... [NDLR : John et Michael blaguent sur le fait que ce n'est pas super de rester en contact avec Saundra]

Michael Talbott : Nous supportons Saundra...


A.LL Events : Que détestiez-vous le plus dans le fait de travailler sur Miami Vice ? 

Michael Talbott : Pour moi, le polyester... Parce que j'étais tout le temps en sueur à cause du polyester [NDLR : rapport à la constitution de ses vêtements]. Du coton la prochaine ! Du coton !  

Saundra Santiago : (Longue hésitation) Pas facile de répondre en un seul mot... La seule chose que je n'ai pas aimé lorsque je travaillais sur Miami Vice, c'était de ne pas pouvoir travailler sur d'autres projets, comme des films par exemple... Parce qu'ils étaient très stricte à propos de ça, et c'était la seule chose qui me génait. Tout le reste était fantastique.

John Diehl : Ce que je peux dire, c'est que tu dois être dans une scène, et tu dois la faire à 16 heures. On te dit : "il faut que tu sois là à 7 heures du matin". "Bon c'est d'accord..." Et à 16 heures tu demandes "Vous êtes prêts ?", et on te réponds, "non désolé, Don va faire sa scène, on est en retard, désolé, donc on va couper la tienne..."


A.LL Events : Qu'avez-vous le plus aimé lorsque vous travailliez sur Miami Vice ? 

Saundra Santiago : Ce que j'ai aimé... Le plus ? L'argent ! Ah ah ah !

John Diehl : L'argent !

Michael Talbott : John.

John Diehl : Non, vous savez, il y a un tas de chose !

Michael Talbott : Non mais sérieux, qu'est-ce que tu aimais le plus ? On était libres et célèbres. On pouvait improviser... C'était super !

John Diehl : C'était fun de travailler ensemble.

Michael Talbott : On est ami depuis la série... Allez ! Ma mère a vécu assez longtemps pour voir mon succès... C'est bon... Le père de John est toujours en vie... Les choses sont bonnes ! Question suivante !


A.LL Events : Quel épisode centré sur votre personnage aurait votre préférence ? 

Saundra Santiago : Oh c'est difficile parce qu'il y en a plusieurs, mais je dirais Heroes of the Revolution... [NDLR : Les lendemains de la révolution]

John Diehl : On a fait un épisode, Made for each other [NDLR : Faits l'un pour l'autre] durant la première saison, n'est-ce pas ?

Michael Talbott : Oui, je crois...

John Diehl : Oui c'était la première saison... Et ensuite pendant la 2e saison... (il cherche sans trouver)

Michael Talbott : Il y a eu l'épisode de ton départ.

John Diehl : Oui l'épisode de mon départ, en deux parties. Michael a été extraordinaire sur ces épisodes. Je n'étais pas dans la deuxième partie, mais lui oui, et comme une sorte de rebond après la série, l'une de mes excuses "boiteuses" à l'époque c'était "si j'ai quitté le show, c'est parce qu'il m'ont fait tuer", mais dans un sens c'était vrai aussi. Mais c'était un bon show.

Michael Talbott : Un super show !

John Diehl : Michael était super. C'était la boxe.

Michael Talbott : Mais John est allé de l'avant... il est parti pour mener des projets plus importants, pour faire de meilleures choses. Mais c'était super, c'était un tremplin.

John Diehl : Oui un tremplin pour ma carrière de boxe... [NDLR : ironiquement]

Michael Talbott : Ta carrière de boxe... J'ai pris un coup bas, c'était une superbe chose... D'autres questions ?


A.LL Events : Quel est votre épisode favori ?

Saundra Santiago : De toute la série... Croyez-le ou non, le pilote.

Michael Talbott : A chaque fois qu'on apparaissait. Question suivante !

John Diehl : Ouais ! Si vous mettez toutes ces parties ensemble, toutes les parties où on voit Switek & Zito...

Michael Talbott : 26 minutes ! (ils commencent à rire)

John Diehl : Toutes les séquences regroupées de toutes les saisons, ça ça serait mon épisode favori !


A.LL Events : La série a-t-elle changé votre vie d'une quelconque manière ?

Saundra Santiago : Oh ça l'a changé spectaculairement, oui.

Michael Talbott : Bien sûr que ça l'a changé ! On est ici à vous parler !


A.LL Events : Pensez-vous que la série sera toujours aussi populaire dans 25 ans ?

Saundra Santiago : Oui !

Michael Talbott : Oui !

John Diehl : Oui, bien sûr ! C'est une de ces séries qui sert de point de repère historique, de tremplin, ce genre de chose...

Michael Talbott : Vois le style, vois l'allure, ça tranche...

John Diehl : Quand vous mettez à côté les époques, comme la période radicale, vous voyez, et à la télé, il y a ça et puis après il y a Miami Vice, et ils se sont servi de Miami Vice pour que les choses aillent... (signe de la main mimant la montée)

Michael Talbott : Un tremplin

John Diehl : Oui un tremplin !


A.LL Events : Nous reverrons-nous dans 25 ans ?

Michael Talbott : Oui !

John Diehl : Dans 25 ans... (John calcule l'âge qu'il aura dans 25 ans, et renonce à répondre...)

Merci à A.LL Events de nous avoir permis de publier cette retranscription.

Publié le 30 mars 2014 à 14:00:00
Laissez un commentaire sur Paris FTR - April 2011 - FAQ
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font neuf + zero ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires