Miami Vice et le porno

Miami Vice et le porno - Enquête

Retour à "Articles"

"La pornographie est la "représentation complaisante - à caractère sexuel - de sujets, de détails obcènes, dans une oeuvre artistique, littéraire ou cinématographique", cette représentation explicite d'actes sexuels finalisés ayant pour but de susciter de l'excitation sexuelle." Wikipédia

Depuis l'Antiquité, et probablement avant aussi, la pornographie est au coeur de nos civilisations. Aujourd'hui, l'image de la pornographie est intimement liée à l'industrie cinématographique. D'abord parce qu'elle en est l'expression la plus explicite, mais aussi parce qu'elle est celle qui peut le plus rapporter... Investissement minimal pour un profit maximal. Bref ! Avec l'avènement du porno dans les années 70, les producteurs de l'époque ont vite eu l'idée de s'inspirer de la production cinématographique ou télévisée "classique". D'après le site PornParody.com (site dédié à la critique de films porno parodiques), Bat Pussy serait dès 1973, le premier film porno parodique, inspiré de la série Batman (1966-1968). Si le style est aujourd'hui un sous-genre officiel du porno, il faudra attendre les années 90 pour que ce genre se popularise. En France, on se souvient tous (?) du mythique détournement des Visiteurs... 

Au cours des années 80, la série Miami Vice a elle aussi eu droit à ses parodies porno.

Marina Vice (1985)Marina Vice (1985)

Ecrit et réalisé par Patti Rhodes, on pourrait se dire en se basant uniquement sur son titre que le rapport avec Miami Vice est tiré par les cheveux... Pourtant, lorsqu'on regarde la jaquette d'une K7 vidéo de l'époque, nul doute sur la filiation avec la série de NBC ! Les codes couleurs du titre, la police utilisée... Tout y est ! Et le sous-titre français en rajoute une couche : "Les flicX de Miami". Quand on sait que l'histoire raconte les péripéties coquines d'un baron de la drogue aux prises avec deux fliquettes dévergondées, le tout sur un voilier... Le tableau est presque complet. En effet le film n'ira pas jusqu'à "pomper" le nom des personnages... Bel exercice de copie, cependant !

 

Miami Vice GirlsMiami Vice Girls (1986)

Alors que la série Miami Vice cartonne sur les petits écrans américains, et débarque sur les télés françaises, Outre-Atlantique, on s'active pour surfer sur la vague... Ecrit par Stuart Brooks et réalisé par Jack Bravman, ce Miami Vice Girls ne prend aucun gant pour masquer ses intentions... Cette fois encore, le côté graphique rappelle son illustre inspiration. Les producteurs ne se cassent même pas la tête à trop transformer le titre de leur "oeuvre"... Bref, fini la finesse d'un Marina Vice, ici on tape dans le gras ! Les héros s'appellent Crickett et Juggs, et ils jouent grave de leurs matraques... Les Girls de Miami Vice n'ont qu'à bien se tenir... (à leurs petites culottes !)

Miami Spice (1986)Miami Spice (1986)

Avec Miami Spice, écrit par Phil Cara et réalisé par Svetlana, on sent que l'inspiration de Miami Vice est toujours là, mais elle semble moins évidente que pour Miami Vice Girls. Cette fois, exit les personnages dont les noms sont des dérivés des personnages originaux, exit le titre clairement hérité de la série policière. Le seul élément commun, outre le "Miami", c'est l'histoire de femmes flics sous couverture (pas couvertes très longtemps rassurez-vous) face à des dealers... Pour l'anecdote, l'actrice principale, Amber Lynn, qui fut l'une des nombreuses femmes de Larry Flint (fondateur du magazine porno Hustler), se trouve être la soeur de Buck Adams, qui était en 1985 l'acteur principal de Marina Vice, dans lequel son personnage se nommait Larry. Oui on sait, l'univers du porno a parfois de petits airs consanguins...

Miami Spice 2 (1988)Miami Spice 2 (1988)

En 1988, le duo Phil Cara (écriture) - Svetlana (réalisation) remet le couvert avec Miami Spice 2. La recette semble la même que pour leur premier film. Amber Lynn revient dans le rôle principal, et fera cette fois, face à un personnage nommé Sonny... Comme c'est étrange ! La saga Miami Spice s'arrêtera avec ce deuxième film, tout comme les parodies porno de Miami Vice.

Difficile de dire quel fut l'accueil de tous ces films à l'époque de leur sortie, que ce soit parmi les fans de Miami Vice, ou parmi un public d'initié. Toujours est-il que comme tout phénomène de société, la série a été une source d'inspiration, pas seulement pour l'univers du porno. Une inspiration dont chacun choisira de dire si elle était nécessaire ou pas !

Petite précision amusante à partager : cette série contenant le terme "vice", et qui aura tant inspiré le porno, ne consacrera qu'un seul épisode à cette industrie au cours de ses 5 saisons d'existence : le 2e épisode de la première saison, Haut les coeurs.

Publié le 10 février 2019 à 20:30:00
Laissez un commentaire sur Miami Vice et le porno
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font six + sept ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Miami Vice et le porno
A lire aussi
Vous avez aimé ?