Ford Thunderbird Convertible

Ford Thunderbird Convertible

Retour à "Les véhicules"
Marque Ford
Catégorie Décapotable
Année 1961

Histoire de la Ford Thunderbird

T-Bird 1955-1957
T-Bird 1955-1957

La Ford Thunderbird (T-Bird) est une voiture américaine produite par Ford Motor Company de 1955 à 2005. A l'origine, modèle sport équipé de deux places, conçu pour concurrencer la Chevrolet Corvette, elle a très rapidement trouvé sa place sur le marché américain. Au fil de ses 11 « générations », elle a marqué l'histoire de la marque Ford.

Le concept de roadster deux places avait déjà été abordé par Ford. Un projet nommé Vega avait été lancé en 1953, mais son coût de production jugé trop élevé l'avait condamné. C'est sur cette base que la Thunderbird va voir le jour. Sa paternité est habituellement attribuée à un groupe d'hommes, parmi lesquels Lewis D. Crusoe, un ponte de General Motors à la retraite qu'Henry Ford II serait allé chercher personnellement, George Walker, un chef styliste qui deviendra plus tard vice président de Ford, Franck Hershey, chef styliste pour la division Ford, William P. Boyer, designer qui devint manager du Thunderbird Studio en 1955, et Bill Burnett, chef ingénieur. La participation de Hershey sera plus tard décrite comme plus administrative qu'artistique. L'histoire commence en octobre 1951, dans un salon automobile se déroulant au Grand Palais à Paris. Crusoe pointe du doigt une voiture sportive, et demande à Walker, « pourquoi ils ne pourraient pas faire quelque chose comme ça ». Dans la foulée, Walker contacte Hershey au QG de Ford à Dearborn, et lui parle de sa conversation avec Crusoe. Hershey lance le projet en interne. Le concept est « simple » : sortir une voiture 2 places, ouverte, avec un poids maxi de 1145kg, un moteur V8 Interceptor, et une vitesse de pointe de 160km/h. En mai 1953, Crusoe découvre ce qui sera le design quasi final de la voiture. En septembre, après comparaison avec les tendances européennes, il donne son feu vert. Henry Ford II donnera à son tour son feu vert, après son retour de l'Autorama 1953, se déroulant à Los Angeles. A l'époque le modèle n'est même pas encore un concept-car. Il faudra mener son développement le plus vite possible pour concurrencer la Corvette.

Le nom de la voiture ne sera pas parmi les milliers proposés au cours de son développement. Parmi les pistes écartées, Apache (nom original du Mustang P-51, avion américain de la seconde guerre mondiale), Falcon (propriété de Chrysler à cette époque), Eagle, Tropicale, Hawaiian et Thunderbolt. C'est ce dernier nom qui donnera la piste vers le nom finalement choisi. Suggéré au designer, il sera accepté en toute hâte, au vu de la pression sur le projet. Le modèle portera donc le nom de Thunderbird, en référence à la mythologie indienne et à l'oiseau-tonnerre censé apporter pluie et fertilité...

En 1955, le premier modèle de Thunderbird est commercialisé. La première génération sera un franc succès. Plus de 16 000 exemplaires seront écoulés dès la première année.

La Ford Thunderbird de Switek

Ford Thunderbird 1961 de Switek

La Thunderbird de Switek est un modèle de 3e génération. Plus précisément c'est un modèle « convertible » (décapotable) datant de 1961, couleur Garden Turquoise. Cette nouvelle génération introduit nombre de nouveautés dans le monde de l'automobile de l'époque. L'une des principales innovations se situait au niveau du volant, nommé Swing Away, qui une fois déplacé de 460mm sur la droite permettait au conducteur de sortir de la voiture sans difficulté. Le modèle disposait aussi d'un rétroviseur « flottant ». Par flottant, comprenez, fixé sur le pare-brise, puisque ce qui est aujourd'hui commun, était une innovation de la Thunderbird 1961. En effet, jusque là les anciens modèles proposaient un rétroviseur fixé sur le tableau de bord. Selon les options, vous pouviez disposer de l'air conditionné, de fenêtres électriques, de sièges électriques, de la radio grandes-ondes, et de liserés blancs sur vos pneus. D'autres options plus onéreuses étaient également disponibles : direction assistée, feux de recul, sièges baquets… Le modèle 1961 sera produit à 73 051 exemplaires.

Ford Thunderbird 1961 de Switek

Switek apparait pour la première fois au volant de sa voiture dans l'épisode Faits l'un pour l'autre. Ce modèle semble être la propriété de Switek lui-même, contrairement aux Ferrari Daytona puis Testarossa de Crockett, qui ne sont que des véhicules saisis et utilisés dans le cadre de la couverture du policier.

Anecdotes

A la fin de la série, Michael Talbott achètera à la production (Universal), la Ford Thundebird qu'il aura conduit pendant 5 ans pour les besoins de la série, pour la somme de 2000 dollars. Aujourd'hui encore, il est en possession de cette voiture, qu'il a fait retaper pour une vingtaine de milliers de dollars, et qui dort maintenant dans le garage de sa maison du Connecticut. Lors de la convention Miami Vice 2011, il raconte qu'à l'époque la voiture avait été adaptée à sa corpulence, car il était trop gros pour rentrer dedans, et trop grand pour passer ses jambes sous le tableau de bord.
 

Crédits photos :
- Nminow - USA
- Universal - 1984-1990

Laissez un commentaire sur Ford Thunderbird Convertible
Enregistrement en cours...
Pseudo *
E-mail
Site
Commentaire *
 
Calcul anti-spam *

Combien font un + un ? (Résultat en lettres - Ex : neuf + huit = dix-sept)
* Champs obligatoires
Vous avez aimé ?